CONNECT-IT

Acteur de la transformation des SSII ambitieuses

L'international : l'eldorado des SSII ?



La croissance internationale : moteur principal des SSII en 2012
18 SSII cotées à Paris ont communiqué leurs résultats de façon suffisamment détaillée pour permettre une analyse de l’évolution de leur chiffre d’affaires. Parmi ces sociétés on compte 4 grandes entreprises dont le CA est supérieur à 1500 millions € (ou le sera en 2013) ainsi que 13 entreprises de taille intermédiaire (ETI) dont le CA est supérieur à 150 millions €. Cumulant un CA de près de 10 milliards €, soit environ la moitié du CA du marché français des 50 premiers prestataires de services informatiques, ces 18 sociétés sont parfaitement représentatives du marché des services informatiques en France.

POIDS FRANCE

Constat N°1 : baisse du poids de la France dans le CA des grandes SSII
La France représentait 35% du CA de ces sociétés en 2011, elle ne représente plus que 32% de ce CA en 2012.
Le poids de la France au sein des principales SSII françaises a donc chuté d’environ 9% en un an ! Si cette tendance est significative pour les sociétés moyennes (baisse de 6,5%), elle est encore plus affirmée pour les leaders (baisse de 10%) !
MARGE FRANCE

Constat N°2 : baisse de la marge opérationnelle France pour les poids lourds du secteur
Alors que la marge opérationnelle globale des 4 plus grosses SSII françaises progresse de 10% en 2012, toutes 4 voient leur marge France diminuer en valeur absolue. Au global,
la marge France de ces 4 sociétés, dont le CA cumulé représente plus de 50% du CA de ces 18 sociétés, diminue de près de 13% en un an !

Constat N°3 : Seuls quelques acteurs de taille moyenne améliorent le résultat France
Quelques SSII moyennes, peu nombreuses, tirent leur épingle du jeu : le poids de la France dans leur CA augmente en 2012 et la marge France s’améliore !

Quels enseignements peut-on tirer de ces chiffres ?
  1. La croissance externe internationale des grandes SSII améliore leur marge. Si les grandes SSII françaises investissent davantage hors de France, ce n’est pas tant pour espérer de meilleures perspectives de croissance (Beaucoup d’acquisitions sont réalisées en Europe alors même que d’autres zones géographiques offrent des taux de croissance supérieurs) que pour bénéficier d’une meilleure rentabilité des opérations et donc d’un meilleur rendement immédiat du capital investi.

  2. La croissance externe internationale des grandes SSII diminue leur sensibilité au marché français sur lequel le niveau de marge n’est plus attractif. Ce désintérêt pour la France, lié, au moins pour partie, à la politique tarifaire imposée par les grands donneurs d’ordres, donne aux SSII la possibilité d’orienter leurs investissements vers les zones où les espérances de profit sont les plus importantes. L’essentiel de leurs investissements pourrait ne plus concerner l’hexagone dans lequel les grandes SSII se contenteront de conserver l’existant et adopteront une position défensive.

  3. Cette expansion internationale ralentit la nécessaire concentration du secteur en France. Les sociétés disposant des plus fortes capacités de financement privilégiant les investissements hors de France, le mouvement de concentration des SSII françaises ne va pas s’accentuer.

  4. Cette situation éloigne toute possibilité de rétablissement des marges pour le secteur en France. La diminution du nombre de fournisseurs étant une condition nécessaire au rétablissement des marges, celles-ci ne vont donc pas s’améliorer sur le court et moyen terme, ce qui renforcer le flux de capitaux vers l’étranger.


Et si une autre voie existait ?
La désaffection des grandes SSII pour l’hexagone constitue une opportunité pour les sociétés intermédiaires capables d’innover en développant un business modèle permettant, en dépit des contraintes propres au marché français, de gagner des parts de marché tout en dégageant une marge satisfaisant leurs actionnaires. Sauront-elles trouver cette clé de la nouvelle croissance numérique profitable en France …







CONNECT-IT - N°SIREN 589 891 622 - TEL : 06 49 55 62 30 Contactez nous